Vous vous posez des Questions ?

Madame Dalan a interrogé La Marmite de Lanig

Gontran la marmite de lanig

Question N° 1

Les plats cuisinés bio aux algues de La Marmite de Lanig sont-ils complets et nutritionnellement équilibrés ?

Tous les ingrédients constituant les recettes de La Marmite de Lanig sont d’origine naturelle, c’est-à-dire qu’il n’y a aucun produit chimiquement synthétisé. Ce sont simplement des légumes, des céréales, des légumineuses et quelques condiments comme l’huile d’olive ou les herbes aromatiques. Les produits sont sains car fabriqués à partir d’ingrédients issus de l’agriculture biologique, donc exempts de tout résidu chimique. De plus ils sont sélectionnés pour leurs bienfaits sur la santé comme dans le cas des algues qui sont entre autres riches en minéraux. La conservation des produits est obtenue par traitement thermique (cuisson) et donc sans additif. Enfin nous avons fait le choix d’éviter les ingrédients dont les effets serait potentiellement mauvais pour la santé comme le sel. Les recettes sont toutes pauvres en sel. Et donc tout est bon dans l’pochon !

Question N° 2

Le site de La Marmite de Lanig fait référence à des produits naturels et sains. Qu’en est-il exactement ?

Tous les ingrédients constituant les recettes de La Marmite de Lanig sont d’origine naturelle, c’est-à-dire qu’il n’y a aucun produit chimiquement synthétisé. Ce sont simplement des légumes, des céréales, des légumineuses et quelques condiments comme l’huile d’olive ou les herbes aromatiques. Les produits sont sains car fabriqués à partir d’ingrédients issus de l’agriculture biologique, donc exempts de tout résidu chimique. De plus ils sont sélectionnés pour leurs bienfaits sur la santé comme dans le cas des algues qui sont entre autres riches en minéraux. La conservation des produits est obtenue par traitement thermique (cuisson) et donc sans additif. Enfin nous avons fait le choix d’éviter les ingrédients dont les effets serait potentiellement mauvais pour la santé comme le sel. Les recettes sont toutes pauvres en sel. Et donc tout est bon dans l’pochon !

Question N° 3

La Marmite de Lanig s’engage à ce que les matières premières voyagent le moins possible. Est-ce à dire que tout est local ?

Un des objectifs de La Marmite de Lanig est de cuisiner en Bretagne des recettes à connotation bretonne réalisées avec des ingrédients Bretons, c’est ce qu’on peut appeler le tout local. C’est en ce sens qu’ont été choisis les algues, le sarrasin, l’orge et des légumes tels que l’ail, l’oignon, la carotte ou le chou-fleur. Malheureusement deux difficultés viennent entraver cet objectif. D’une part certains ingrédients que nous utilisons ne sont pas cultivés en Bretagne. C’est le cas du pois cassé ou des lentilles. D’autre part, en raison des variations de production dues à la saisonnalité, il nous est difficile de nous fournir à chaque fois en ingrédients frais. Nous avons donc recherché des fournisseurs proposant des matières premières stabilisées par le froid, ce qui permet de garder leur qualité. Les fournisseurs à même de nous offrir ce service ne sont pas nécessairement localisés en Bretagne mais nous en avons trouvé en France. 

Si pour certains ingrédients il est également difficile de trouver de l’origine France, alors nous étendons notre approvisionnement à l’union européenne. C’est le cas par exemple de l’huile d’olive bio qui peut venir d’Espagne ou d’Italie lorsque la production française est insuffisante. Nous ne nous fournissons pas en ingrédients au-delà des frontières de l’union européenne. Nous gardons cependant en objectif d’aller vers un maximum de local et nous agirons pour aller dans ce sens. C’est pourquoi nous affirmons que nos matières premières voyagent le moins possible.

Question N° 4

Que veut dire l’allégation « source de fibres et de protéines » ?

La réglementation européenne (N° 1924/2006 du parlement Européen et du conseil) impose une teneur en fibres supérieure à 3 g pour 100g pour affirmer que le produit est source de fibres et 6 g pour 100g pour affirmer que le produit est riche en fibres. En ce qui concerne l’allégation « source de protéines », la réglementation impose que 12% de la valeur énergétique du produit soit d’origine protéinique sachant qu’un gramme de protéine a une valeur énergétique de 4kcal. Pour être « riche en protéines » le seuil est de 20% de l’énergie apporté par les protéines. Comme indiqué sur les emballages, certaines recettes de La Marmite de Lanig sont sources de fibres et de protéines et d’autres sont riches en fibres et protéines.

Question N° 5

Les ingrédients des recettes de La Marmite de Lanig sont-ils tous bio ?

100% des ingrédients des recettes de La Marmite de Lanig sont bio. Les produits sont certifiés bio par l’organisme de certification Bureau Veritas : cela correspond au code FR-BIO-10 qui figure sous la feuille verte du logo sur les emballages. Les recettes ont fait l’objet d’un audit durant lequel nous avons présenté les certificats bio de nos fournisseurs. Cette information est également présente sur la liste des ingrédients au dos des emballages : l’astérisque à côté de chaque ingrédient renvoie à la mention « issu de l’agriculture biologique »

Question N° 6

L’emballage des produits de La Marmite de Lanig est-il recyclable ?

L’emballage des recettes de La Marmite de Lanig est composé d’un sachet plastique Doypack (du nom de son inventeur Mr Doyen) qui se comporte comme une conserve vis-à-vis du processus de stérilisation, et d’un étui en carton portant les informations du produit. Le carton de l’étui est bien entendu recyclable mais le sachet lui doit être incinéré. Les Doypacks, également microondables, sont constitués de différents types de plastiques qui garantissent la parfaite résistance à la température et l’étanchéité vis-à-vis de l’environnement du produit, par exemple l’oxygène ou la lumière, qui risqueraient de l’altérer. Un autre avantage du Doypack est le rapport poids du conditionnement par rapport au poids de la recette emballée : le sachet Doypack ne pèse que 6 grammes. Dans un souci environnemental, des travaux d’études sont actuellement conduits pour faire évoluer ces emballages, très appréciés pour leur praticité, afin de les rendre recyclables. 

Le choix du suremballage carton a été fait car il nous a été impossible de développer des sachets imprimés à un coût raisonnable. Il présente l’avantage de ne pas conduire à l’incinération inutile de quantités importantes de sachets dans le cas de l’arrêt de commercialisation d’une recette qui fonctionnerait moins.

Question N° 7

Qu’est ce qui justifie le prix des produits de La Marmite de Lanig ?

Les ingrédients qui entrent dans la composition des recettes de La Marmite de Lanig sont issus de l’agriculture biologique, ce qui augmente leur coût comparativement aux ingrédients issus de l’agriculture conventionnelle. De plus La Marmite de Lanig a fait le choix de ne pas utiliser de sel, exhausteur de goût bon marché, mais de sélectionner des épices et condiments pour rehausser les saveurs, ce qui représente évidemment un surcoût. En outre, La Marmite de Lanig a résolument pris le parti d’un approvisionnement voyageant le moins possible, même si dans certains cas il aurait été économiquement plus intéressant d’importer certaines matières premières hors Europe. Enfin pour être complètement transparent, les coûts de fabrication de La Marmite de Lanig, jeune start-up, sont forcément plus importants que ceux des grands groupes industriels. 

Tout ceci fait que les produits de La Marmite de Lanig sont légèrement plus cher que la moyenne des plats cuisinés mais dans une proportion tout à fait raisonnable. Un sachet représente en effet un repas complet bio pour une personne et a un coût parfaitement comparable avec ce que l’on pourrait trouver en restauration rapide.

Question N° 8

Pourquoi avec choisi ces 4 algues? : Kombu royal, Haricot de mer, Wakamé et Dulse ?

Sur les 18 algues actuellement validées par l’ANSES pour une utilisation culinaire, La Marmite de Lanig a fait le choix des algues largement disponibles sur l’estran Breton. Notre choix s’est porté à ce stade sur le Kombu royal, le Haricot de mer et la Wakamé, 3 algues brunes, et la Dulse, une algue rouge, sélectionnées pour leur goût et leur texture. La Marmite de Lanig n’a pas retenu la laitue de mer car sa tenue en cuisson n’a pas convaincu. Bien évidemment, aucune option n’est exclue pour les futures recettes.

Question N° 9

Que veut dire l’allégation « pauvre en sel » ?

Pour l’allégation « pauvre en sel », La réglementation européenne (N° 1924/2006 du parlement Européen et du conseil) impose une teneur en sel inférieure ou égale à 0,27g pour 100g d’aliment. Toutes les recettes de La Marmite de Lanig ont des valeurs en sel inférieures à cette limite. En effet, nous n’avons pas ajouté de sel dans les recettes. A noter que peu salé ne veut pas dire fade : les recettes de la marmite de Lanig ont été élaborées pour être gourmandes et relevées avec d’autres épices comme le romarin et le basilic et avec des condiments comme l’huile d’olive.

Question N° 10

Les plats cuisinés bio aux algues de La Marmite de Lanig sont-ils sans gluten ?

Le gluten est un ensemble de protéines que l’on retrouve dans 7 céréales (blé, seigle, avoine, orge, triticale, kamut et épeautre). Elles sont notamment intéressantes pour leur utilisation culinaire grâce à leurs propriétés de viscosité et d’élasticité: par exemple le gluten dans le blé est à l’origine de la consistance de la pâte à pain. Les personnes atteintes de la maladie Cœliaque présentent une intolérance permanente au gluten provoquant une inflammation de l’intestin grêle et ayant pour conséquence une mauvaise absorption des nutriments. Pour les personnes concernées le seul traitement actuel consiste en l’exclusion du gluten dans leur alimentation. Elles doivent donc reconnaitre la présence de gluten dans les ingrédients, c’est-à-dire soit une des céréales concernées, soit au travers d’un constituant industriel dérivé (comme l’amidon) ce qui ne facilite pas toujours la détection. En dehors des personnes atteintes de la maladie Cœliaque, d’autres personnes ont une sensibilité au gluten avec des désordres digestifs. 

Pour ce qui est des produits de la Marmite de Lanig, seules deux recettes contiennent du gluten par le biais de l’orge mondé, la « Poêlée Pois cassé, céleri et Haricot de mer » et la « Poêlée Orge, fenouil et algue Kombu Royal ». Cette information est indiquée par un soulignement dans la liste des ingrédients au dos de la boite, conformément à la réglementation sur les ingrédients potentiellement allergisants. Elles sont donc à exclure en cas d’intolérance au gluten. Pour les 6 autres elles sont « sans gluten » car elles ne contiennent aucune des 7 céréales en question et la Marmite de Lanig n’intègre aucun dérivé industriel contenant du gluten. Il n’y a donc aucun manque sur l’emballage. Cependant, pour les consommateurs intéressés par cette information, elle est indiquée sur les pages des produit sur le site Internet de La Marmite de Lanig.

Contactez-nous

carte-securise-cla-marmite-de-lanig-bio

Paiement Sécurisé CB

Nos Produits

à votre service

Contactez-nous

Liens Utiles

carte-securise-cla-marmite-de-lanig-bio

Paiement Sécurisé CB

© La Marmite de Lanig 2019 Tous Droits Réservés

© La Marmite de Lanig 2019
Tous Droits Réservés